[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [Plan AGAL SIEGE]
[AGAL DEPOT]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]

suivant

Plaque Alu Sonde Pioneer 10

  

Irène et Frédéric Curie

Cafetière

BAUXITE

  

Rolls-Royce Silver Ghost 1886

  

Brevet Héroult FR 175711 du 23 Avril 1886

  

Exposition universelle de 1855

  

Henri

Sainte-Claire Deville

  

Baux de Provence

  

L'histoire  de  L'aluminium en quelques  dates

1821                Le minéralogiste français Pierre Berthier (1782-1861) analyse les terres des Baux-de-Provence. Il                         y découvre de l'alumine.

1827                Le chimiste allemand Friedrich Wöhler (1800-1882) obtient de la poudre d'aluminium.

1854                Le chimiste français Henri Sainte-Claire Deville (1818-1881) obtient de l'aluminium pur. Le                         chimiste allemand Robert Wilhem Bunsen (1811-1899) expérimente l'obtention d'aluminium par                         Electrolyse.

1855                Quelques Kilogrammes d'aluminium produits par Sainte-Claire Deville sont présentés à l'Exposition                         universelle de Paris. C’est très précieux !

1856                Le chimiste français Henri Debray (1827-1888), nomme "bronze d'aluminium" l’alliage                                    de 85 à 95 % de cuivre et 5 à 15 % d'aluminium.

1885                Alfred et Eugene H. Cowles (USA), produisent des alliages d'aluminium par réduction d'alumine au                         four électrique : premier procédé électrothermique de production d'alliages d'aluminium.

1887                Création de la Société métallurgique suisse (SMS), qui deviendra Alusuisse et enfin Algroup.

1888                Alfred Hunt, Ch. M. Hall fondent la Pittsburgh Reduction Company (PRC), qui deviendra Alcoa en                         1907. Et P. Héroult fonde la Société électrométallurgique française (SEMF).

1893                Mise au point par K. Bayer, avec P. Héroult, du procédé Bayer pour la production d'alumine.

1894                Création de la British Aluminium Company (BACO).

1902                Constitution de Northern Aluminum Company (USA) future Alcan.

1907                La carosserie de la Rolls-Royce Silver Ghost est en aluminium poli.

1909                L'Allemand Alfred Wilm (1869-1937) découvre le Duralumin

1914-1918       La Première Guerre mondiale consacre l'essor de l'aluminium

1923                Découverte de la protection de l'aluminium par OXYDATION anodique et dépôt par Alcoa d'un                         brevet pour la coloration de l'alu par oxydation anodique.

1927                Charles Lindbergh (1902-1974) traverse l'Atlantique à bord du Spirit of Saint Louis, avion à structure                         gainée d'aluminium.

1930                Alfonso Bialetti dessine sa cafetière octogonale, la "Moka Express".

1932                Mise au point industrielle du raffinage électrolytique de l'aluminium.

L'année 1934   marque un tournant dans l'histoire de la physique nucléaire puisque c'est à cette époque que Irène (fille de                         Pierre et Marie Curie) et Frédéric Joliot-curie découvrent la Radioactivité artificielle en bombardant une                                     feuille d'aluminium avec des particules, créant ainsi de nouveaux noyaux radioactifs. Le jeune couple                          montre ainsi que la radioactivité est un phénomène beaucoup plus général que ne l'avaient imaginé Pierre et                       Marie Curie, 35 ans plus tôt.

1939-1945        La Seconde Guerre mondiale accélère la croissance de l'aluminium.

1956                première cannette en aluminium.

1957                Spoutnik-1, boule d'aluminium de 84 kg

1968 A            Alcoa développe le procédé d'épuration des effluents fluorés dit dry process.

1972                Une plaque d'aluminium portant un message est embarquée à bord de Pioneer 10, envoyée vers                         Jupiter.

1978                Introduction de l'aluminium au London Metal Exchange (LME).

1991                Fermeture des dernières mines de Bauxite en France. France

1994                Audi et Alcoa, avec l’Audi A8 allègent la voiture de 40 %.

Et, pour terminer cette énumération, c’est de 2000 à 2003 que se font les grandes fusions d’entreprises sur tous les continents, et l’histoire continue…

L'aluminium   Un métal    d'exception

Sommaire

  1. L'Aluminium un métal d'exception
  2. L'histoire de l'aluminium en quelques dates 
  3. Eléments et propriétés
  4. Chimie de l'aluminium 
  5. Réactivité et corrosion de l'aluminium 
  6. La bauxite et son traitement 
  7. La métallurgie 
  8. Histoire de la canette et de la feuille d'aluminium 
  9. Les principaux alliages d'aluminium 
  10. Les usages nouveaux et le marché 
  11. Risques, pollution et recyclage
  12. Bibliographies
  13.  

Immeuble en Aluminium

  

Rouleau de Tôle Aluminium

  

Au travers de ce dossier, vous pourrez découvrir toutes les facettes de l'aluminium, depuis son histoire, sa composition, la BAUXITE, son exploitation dans le milieu industriel, les alliages, la pollution et le RECYCLAGE.

L'aluminium n'a été isolé qu'au milieu du XIXe siècle. C’est un METAL "jeune" comparé au FER, au cuivre ou à l’or, connus depuis les temps les plus reculés. D'abord utilisé pour la fabrication des bijoux, puisque rare et précieux, il s'est peu à peu imposé dans une foule de domaines et a participé aux grandes mutations technologiques contemporaines : transports, habitat, alimentation, modes de vie, esthétique…

Aujourd'hui, l'aluminium représente un très important secteur industriel ; il est le métal le plus consommé après le fer. Les Français utilisent plus de 20 kilos par an d’aluminium.


Son essor extraordinaire au cours du XXe siècle est lié à l’ensemble des caractéristiques de ce métal. Léger et durable, souple et malléable, excellent conducteur d’électricité, peu coûteux, résistant à la CORROSION, il peut être coulé et profilé pour prendre les formes les plus complexes. Il peut facilement être allié avec divers autres métaux, ce qui élargit la gamme déjà imposante de ses propriétés.

L’aluminium présente l’avantage de pouvoir être recyclé presque indéfiniment, ce qui est important pour la protection de l’environnement. En outre, la fabrication d’aluminium de deuxième fusion, à partir de rejets ou de produits d’aluminium en fin de vie, ne requiert que 5 % de l’énergie nécessaire à la production d’aluminium de première fusion.


De nos jours, l’aluminium est utilisé pour la construction d’édifices autant que pour la fabrication d’articles de maison. Les créateurs tirent parti des alliages révolutionnaires mis au point pour l’aéronautique ou l’aérospatiale et les transforment...

L'aluminium, dont le coût de production est abordable, est sans conteste un métal d’exception, d’une très grande polyvalence. Son avenir est porteur de développements encore insoupçonnés.

  

L'aluminium

AGAL.FR            ARCHITECTURE                 INTRODUCTION