[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [Plan AGAL SIEGE]
[AGAL DEPOT]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[Accueil]
[]
[Accueil]

Feuille Alu Micrométrique

  

Principe de l'emboutissage

  

suivant

Canette

  

Histoire  de  la  canette et  de  la  feuille  d'aluminium

1 - La canette

La canette d’aluminium est apparue au début des années 1950. En 1999, plus de 115 milliards de canettes en aluminium ont été produites en Amérique du Nord, soit environ 300 canettes par habitant. La canette d’aluminium est produite à une cadence de 2 000 à la minute. Au début des années 1970, on fabriquait 21 canettes avec 450 gr d’aluminium, aujourd’hui, 34 avec la même quantité de Métal.

Elle est solide, légère, compacte, imperméable, sécuritaire, recyclable n’altère pas les goûts. La canette d’aluminium ne se brise pas et n’explose pas.

Bien qu’elles soient minces, sa paroi est résistante, d’autant plus grâce à la pression exercée par le gaz de la bière ou de la boisson à l’intérieur.

Sa légèreté fait qu'elle se transporte et s'entrepose plus facilement que le verre et le plastique. Elle facilite la collecte pour le Recyclage et demande moins de soins que le verre au moment de la manutention. Tous ces avantages permettent de réaliser d'importantes économies d'énergie au cours du transport ou de la distribution.

L’utilisation de canettes recyclées fait économiser 95 % de l’énergie requise pour la production d’aluminium de première fusion. En 2003, environ 75 milliards de canettes ont été recyclées en Amérique du Nord. Une canette d’aluminium est facilement recyclable à 100 %, car elle ne contient ni étiquette, ni bouchon, ni couvercle devant être retirés avant le recyclage. En outre, elle peut être indéfiniment recyclée.

Les alliages plus solides, l’injection d’azote et une meilleure présentation font que l’aluminium connaît de nouveaux débouchés dans le domaine des contenants pour l’industrie alimentaire.

Découpage, préformage emboutissage et étirage : Un rouleau de tôle alimente une presse à emboutir où des opérations successives servent à obtenir la hauteur voulue. Le fond est façonné en forme de dôme inverti pour résister à la pression. Son fond et sa paroi sont formés d’une seule pièce.

Cisaillage et nettoyage : Une cisaille les coupe de l'intérieur à la hauteur voulue. Les canettes sont ensuite nettoyées et traitées pour recevoir un revêtement intérieur et une décoration.

Impression et vernissage : Les canettes sont pressées contre un rouleau encreur et transférées pour reçevoir un vernis protecteur.

Cuisson I et revêtement intérieur : Les canettes traversent un four où l'encre est séchée et un revêtement spécial est vaporisé sur l’intérieur.

Cuisson II, rétreinte et bordage : Les canettes traversent un autre four où le revêtement intérieur est cuit et séché. Cette opération réduit le diamètre de l'ouverture et la prépare à recevoir le couvercle.

Contrôle et palettisation : Les canettes propres sont testées (trous) et empilées sur palettes.

Fabrication des couvercles : Les couvercles sont découpés dans une feuille d'aluminium, puis une presse de précision effectue: découpage, Rivetage et pose. Les couvercles sont ensuite emballés.

Pour plus de détails consultez le site http://aluminium.matter.org.uk ainsi que la bibliographie.

2 - La Feuille d'Aluminium

Légère, solide, flexible, résistante, durable, elle est largement utilisée dans les domaines de la construction, des transports, des électroménagers, des équipements électriques et électroniques, de la machinerie, de l’imprimerie, des réflecteurs de chaleur et des matériaux décoratifs ainsi que des applications médicales.

Elle est surtout répandue dans le secteur de l’emballage de produits alimentaires, où elle agit à la fois comme contenant et comme emballage protecteur : produits frais, bouchage (vins et spiritueux), yogourt, biscuits, chocolat, café, médicaments et emballage à la maison de divers produits.

La feuille d’aluminium supporte aussi bien la chaleur que le froid, et elle se stérilise facilement. Elle constitue une excellente barrière contre l’Air, les liquides, les vapeurs et la Lumière. Elle est non toxique et ne laisse ni goût, ni odeur. C’est, de surcroît, un excellent conducteur, ce qui explique pourquoi on s’en sert pour faire cuire une Pomme de terre...

Elle est produite à partir de métal à 99,45 % en différentes épaisseurs inférieures à 0,152 mm. Tout ce qui dépasse est désigné comme tôle ou plaque d’aluminium ! La feuille d’aluminium peut être aussi mince que 0,0043 mm.

On fabrique le papier d’aluminium en faisant passer plusieurs fois des plaques au Laminoir. Dans certains cas, les feuilles sont si minces qu’il faut les passer en double entre les rouleaux pour ne pas les endommager : elles sont donc brillantes d’un côté et satinées de l’autre. Le côté brillant fait face au rouleau et le côté satiné, à l’autre feuille d’aluminium.

Le papier d’aluminium à usage domestique a été commercialisé à la fin des années 1920 et suivi, dans les années 1930, par le papier à usage commercial. Les applications de l’aluminium comme papier d’emballage sont presque infinies.

 

L'aluminium

AGAL.FR            ARCHITECTURE                 INTRODUCTION